Zurich, le 24 janvier 2002

Avec la réalisation de ses derniers projets, Hotelplan établit de nouveaux critères dans le domaine de l’environnement et du tourisme au sein de la branche suisse de voyage. Un an après l’introduction du franc écologique, l’entreprise informe des projets mis en place. Des progrès sont également annoncés dans l’attribution des Prix Hotelplan de l’environnement. Le département «Environnement et écologie», actif depuis 12 ans, sera élargi.

Nouvelle nomination et implication internationale

Christian Brogli, géographe diplômé, a était nommé chargé de l’environnement de l’HOTELPLAN SWISS GROUP et remplit cette tâche à plein temps. Kaspar Hess, chargé de l’environnement depuis plusieurs années, est depuis la fin de 2001 le délégué de la direction pour l’environnement et rapporte les requêtes environnementales à cette dernière ainsi que dans les commissions internationales. Mr. Hess assume également sa fonction en tant que membre du comité directeur du «Tour Operator’s Initiative» au sein du «World Tourism Organization» et de l’ONU.

Le «franc écologique» d’Hotelplan a un an – une idée qui a passé aux actes

Depuis un an, Hotelplan investit cinq francs par réservation de son catalogue à fort tirage «Vacances balnéaires» dans des projets de protection de l’environnement. Un montant à six chiffres a déjà pu être versé au comité de l’environnement récemment créé pour la réalisation de divers projets.

Projet 1: depuis un an, un projet à long terme est réalisé, en collaboration avec ARCHELON, pour la protection des tortues marines menacées sur cinq tronçons de plage en Crète et à Zante. Dans 59 «nids de tortue d’Hotelplan» en Crète, un agréable succès de couvée d’environ 80%, c’est-à-dire plus de 5000 jeunes, pouvait être atteint. «Nous avons ressentis de manière très positive l’écho extraordinairement favorable de nos vacanciers. Nous avons été gratifié d’une large reconnaissance pour les panneaux d’information installés sur les plages ainsi que pour la brochure informative à la clientèle (qui contient d’importants codes de conduite). Nous avons réussi à atteindre, en plus des joies balnéaires, une sensibilisation aux exigences environnementales dans nos régions de vacances» constate Kaspar Hess.

Projet 2: avec le soutien de la Fondation Firmm (Foundation on Information and Research of Marine Mammals), le franc écologique Hotelplan encourage les efforts d’un centre de recherche pour un tourisme respectueux de l’environnement et la protection de la mer dans les rues de Gibraltar. Des tours en mer, accompagnés par des biologistes marins, sont organisés pour aller observer les mammifères aquatiques dans leur habitat naturel. Des formations sur l’écosystème de l’océan et des explications concernant les animaux menacés font partie intégrante de cette offre touristique. «Ici, la sensibilisation à l’environnement se fait par l’approche toute en douceur du monde fascinant des baleines et dauphins» selon Christian Brogli. «Concrètement, nous assumons les charges salariales d’un biologiste marin et encourageons également ainsi la recherche scientifique».

Projet 3: chez Hotelplan, de manière interne aussi, on passe des mots aux actes. À la fin avril prochain, des collaborateurs de l’HOTELPLAN SWISS GROUP s’emploieront activement pendant toute une semaine dans la forêt grisonne. Des travaux d’entretien de la forêt, des constructions pour la prévention des dégâts causés par le gibier (protection des jeunes pousses, etc) ou la revitalisation des marécages seront placés sous la direction compétente d’un forestier de la Fondation Bergwaldprojekt. Les frais de voyage, le logement, les repas et l’accompagnement seront financés par le franc écologique.

Projet 4: «Cabo Verde – recycling art» se consacre à un autre projet du franc écologique aux îles du Cap Vert. Sur place, un artiste transforme les déchets en œuvres d’ art fascinantes. Le produit de la vente soutient un fond d’aide humanitaire en faveur de la population locale.

Projet 5: grâce à l’initiative financière du franc écologique, des adductions d’eau peuvent être réalisées pour plusieurs villages à Goa (Inde). Le Suisse Hans Anton Rieder est responsable de la localisation des nappes phréatiques. Par cet engagement, Hotelplan vise a améliorer l’accès des populations indigènes au bien précieux qu’est l’eau.

Projet 6: avec un important montant de soutien en faveur de la fondation «Monde sans mines», Hotelplan marque ainsi, avec l’appui du franc écologique, sa solidarité humanitaire envers des populations venant de plusieurs anciens théâtres d’opérations de guerre, afin que celles-ci puissent à nouveau habiter et exploiter la terre dans leurs régions déminées.

Les hôtels écologiques d’Hotelplan en progression

Le Prix Hotelplan de l’environnement s’est imposé comme le plus important instrument de conduite pour une direction d’hôtel conforme aux normes écologiques. Les hôtels sont inspectés sur place par une équipe du département «Environnement et écologie» d’Hotelplan. Pour obtenir ce prix, des critères exigeants doivent être remplis et satisfaire à 12 requêtes particulières. Ainsi l’HOTELPLAN SWISS GROUP a décerné 90 distinctions en 2001 contre 54 l’année précédente. Informations détaillées et actuelles des engagements environnementaux d’Hotelplan sur Internet: www.hotelplan.ch/environnement
Pour tout autre renseignement: Hans-Peter Nehmer, Porte-parole du groupe Hotelplan, Tél. 01 277 85 14